Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Colombie: le cheval de Troie américain en Amérique latine

par Bernard Tornare 26 Février 2019, 16:41

La Colombie est la plaque tournante du trafic de cocaïne. © LUIS ROBAYO / AFP

La Colombie est la plaque tournante du trafic de cocaïne. © LUIS ROBAYO / AFP

Par Héctor Casavieja Píriz

 

La production mondiale de cocaïne bat tous les records (voir: https://goo.gl/8BRvm5) et l'objectif principal de la production, pratiquement le générateur principal de toute cette cocaïne, est la COLOMBIE. La Colombie est le moteur du trafic de drogue dérivé de la coca pour la planète entière, ayant comme destination fondamentale de consommation les plus de 1000 tonnes de cocaïne qui en partent PAR ANNÉE vers les puissances occidentales (USA et Europe occidentale).

La Colombie: le cheval de Troie américain en Amérique latine

Maintenant, réfléchissons un peu:

 

1) Quel est le principal partenaire militaire et politique stratégique des Etats-Unis en Amérique latine? La COLOMBIE. Quel est le seul pays d'Amérique latine qui a une alliance militaire avec les puissances occidentales en tant que PARTENAIRE de l'OTAN? La COLOMBIE, au 31 mai 2018. Quel est l'un des pays d'Amérique latine qui a les liens les plus amicaux avec les Etats-Unis et le plus de bases militaires à la disposition des Américains? La COLOMBIE (Voir: https://goo.gl/ukWJzn). En d'autres termes, dans la politique d'intervention géopolitique américaine dans sa zone de domination, la COLOMBIE est son grand cheval de Troie pour l'Amérique latine. Et, bien sûr, cela a été démontré au moment où le gouvernement servile du laquais Duque a servi de base à l'intervention américaine au Venezuela, donnant même l'espace pour rassembler le vice-président américain et la marionnette de Donald Trump, Juan Guaido, afin qu'ils puissent se serrer la main devant les caméras du président.

 

2) Quel est le pays d'Amérique latine qui reçoit le plus de soutien des Etats-Unis dans sa lutte contre le trafic de drogue? La COLOMBIE. Comment la production colombienne de cocaïne augmente-t-elle plutôt que de diminuer (voir: https://goo.gl/dtXNZw), comment la Colombie continue-t-elle d'être la cible la plus féroce du trafic de cocaïne dans le monde avec tout le soutien supposé des Etats-Unis pour le prévenir? La réponse doit venir rapidement : il n'y a pas de véritable lutte entre nous et la COLOMBIE contre le trafic de drogue. En réalité, il n'y a même pas de véritable lutte contre la criminalité en Colombie des soldats américains qui ont violé des jeunes filles colombiennes en toute impunité depuis leurs postes militaires en utilisant des privilèges extraterritoriaux que seul un pays soumis et génuflexe peut accorder (Voir: https: / /goo.gl/yVcZdi)

 

 

3) Si nous unissons dans nos esprits les points 1 et 2, nous pouvons facilement comprendre que la lutte contre le trafic de drogue par les Etats-Unis n'est qu'une farce et que la COLOMBIE produit de plus en plus de cocaïne entre autres pour justifier l'interventionnisme américain là-bas et pour justifier l'interventionnisme américain dans tout autre pays en Amérique latine sous couvert de cette farce, à savoir, la lutte contre le trafic de drogues.

 

4) Mais le pire n'est pas cela, le pire est que le trafic de drogue encourage la violence et la criminalité dans toute l'Amérique latine, en particulier dans les pays de transit de la drogue colombienne comme l'Amérique centrale ou le Mexique, et cela signifie que les Etats-Unis encouragent la désintégration morale, la violence et la criminalité de leur cheval de Troie en Amérique latine en maintenant la comédie qu'ils sont en train de mener pour les combattre.

 

5) Et le pire arrive ensuite : Une fois que la déstabilisation sociale de toute l'Amérique latine sera créée à partir de ce foyer de terreur colombienne, il est possible que les discours fascistes et l'autoritarisme religieux deviennent la réponse que de vastes couches de la population croient nécessaire pour résoudre la situation, mais ce qui est le plus confortable pour les Etats-Unis, c'est un gouvernement ultra-conservateur et génuflexe, extrêmement docile, des gouvernements qui peuvent être mis en place à travers le discours facile de la lutte contre la criminalité, le trafic de drogue et aussi, afin de saper l'intégrité politique et la faible démocratie de l'Amérique latine, une lutte contre la corruption qui ne se fait pas avec des garanties procédurales mais numérisée du pouvoir interventionniste avec des juges qui sont élus pour accomplir cette tâche de manière notoire.

 

6) Pourquoi l'Uruguay ne semble-t-elle pas tomber dans ce circuit interventionniste créé par les Etats-Unis? D'une part parce que sa tradition séculaire et démocratique avec un siècle d'histoire et qui, jusqu'à présent, avait été respectée par tous les partis politiques, constitue un obstacle ferme à la progression de l'autoritarisme et à l'introduction de la religion dans la politique et l'Etat, d'autre part parce que l'Uruguay lutte pour sortir du circuit colombien du trafic de cocaïne, un effort qui se trouve néanmoins face à des forces fortes et impitoyables.

 

Traduction Bernard Tornare

 

Source en espagnol

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page