Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mike Pompeo: le pion impitoyable des Etats-Unis contre le Venezuela

par Bernard Tornare 5 Septembre 2019, 13:59

Ex-directeur de la CIA, Mike Pompeo est nommé le 13 mars au poste de secrétaire d’Etat, le 13 février à Washington. PHOTO / AARON P. BERNSTEIN / REUTERS.

Ex-directeur de la CIA, Mike Pompeo est nommé le 13 mars au poste de secrétaire d’Etat, le 13 février à Washington. PHOTO / AARON P. BERNSTEIN / REUTERS.

Titre original: #Impropios Mike Pompeo: el despiadado peón de EE. UU. contra Venezuela

 

 

Par VTactual

 

Il aime torturer et tromper, mais il se déclare défenseur des droits de l'homme et de la démocratie chaque fois qu'il fait une déclaration contre le Venezuela. C'est Mike Pompeo, l'un des pions de Donald Trump qui cherche à aligner les pièces en Amérique latine pour porter un certain coup contre l'administration du président Nicolas Maduro.

 

En plus d'avoir détenu le titre de directeur de la Central Intelligence Agency (CIA), il possédait également un entrepreneur militaire et une compagnie pétrolière dédiée, bien sûr, à la fracturation hydraulique. Son dossier comprend également des actes de corruption comme avoir reçu de l'argent pendant sa campagne électorale de la société ExxonMobil.

 

En tant que secrétaire d'Etat, Pompéo a promu la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël et a encouragé la guerre commerciale avec l'Union européenne et la Chine, qui a coûté des millions de dollars aux deux puissances et mis en danger des milliers de sociétés américaines.

 

D'autre part, il s'attaque aux minorités en s'opposant au mariage homosexuel et à l'avortement. Il assure également que le réchauffement climatique n'existe pas et rejette les énergies renouvelables qui pourraient ruiner son activité pétrolière.

 

De plus, il est l'un des fidèles défenseurs de l'application d'une intervention militaire sur le territoire vénézuélien et en général de la violation de la souveraineté de tout territoire qui s'oppose aux intentions du gouvernement américain.

 

Traduction Bernard Tornare

 

Source en espagnol

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page