Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Elliot Abrams: l'homme derrière les massacres en Amérique latine

par Bernard Tornare 5 Septembre 2019, 18:24

Elliot Abrams

Elliot Abrams

Titre original: #Impropios Elliot Abrams: el hombre detrás de las masacres en América Latina

 

 

Par VTactual

 

Il a été pris pour une mission personnelle afin de mettre un terme à chaque foyer de conscience sociale qui a été introduit en Amérique latine, ce qui a entraîné une perte de liberté dans les projets des gouvernements auxquels il répond.

 

Actuellement, après sa désignation comme émissaire "pour rétablir la démocratie au Venezuela", il cherche à concrétiser ses plans pour le Venezuela, ceux qu'il n'a pas pu concrétiser pour son maître George W. Bush en 2002 quand ils ont tenté de renverser le président Hugo Chavez.

 

Il s'agit d'Elliot Abrams, un politicien et diplomate américain, dont on se souvient pour sa responsabilité dans le meurtre de milliers de civils au Nicaragua, au Honduras, au Guatemala et au Salvador sous l'administration Ronald Reagan.

 

Afin d'exécuter ses crimes contre l'humanité contre le sandinisme au Nicaragua, il a créé, avec la DEA et la CIA, un réseau de trafic de drogue vers les Etats-unis.

 

Au Salvador, dans la ville d'El Mozote, un bataillon de l'armée qui avait été entraîné par des soldats américains sous Abrams a tué 800 civils en décembre 1981.

 

Le seul cas pour lequel il a été condamné, celui de la vente d'armes à l'Iran pour financer l'équipe des Contras au Nicaragua, lui a valu une peine modeste qui a ensuite été suspendue par George Bush père.

 

Il est plus qu'évident qu'avec ce bilan, la désignation d'Abrams comme envoyé spécial pour le cas vénézuélien n'a qu'un seul but: intensifier sa guerre contre le pays et concrétiser le départ du président Nicolas Maduro.

 

Traduction Bernard Tornare

 

Source en espagnol

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page