Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela: la bataille multilatérale à l'ONU fait échouer l'aspiration des Etats-Unis à l'envahir

par Bernard Tornare 18 Février 2019, 20:01

La Russie, qui est également membre du Conseil de sécurité, s'oppose au projet de résolution américain. Photo: Reuters / Carlo Allegri

La Russie, qui est également membre du Conseil de sécurité, s'oppose au projet de résolution américain. Photo: Reuters / Carlo Allegri

Titre original: Batalla Multilateral en la ONU derrota aspiraciones de EEUU para invadir a Venezuela

 

Par Rafael Sosa Varguilla

 

Etant donné l'échec de la campagne internationale de haine et de mensonges promue par le gouvernement impérialiste de Donald Trump et soutenue par des satrapes comme Ivan Duque et ses alliés d'Amérique latine contre le peuple vénézuélien, pour les assiéger et le submerger de faim et de souffrance. Les visites de ces "cipayos" à la Maison-Blanche et à l'OEA ont été initiées comme un défilé modèle pour évaluer qu'ils ont vraiment échoué face aux nouveaux courants diplomatiques multilatéraux de paix qui se développent chaque jour en faveur de l'autodétermination des peuples, de leur souveraineté et de la solution pacifique des différends.

 

Il semble que le président des Etats-Unis, avec son mauvais jugement, entre dans une impasse parce que devant ses méthodes non conventionnelles de guerre contre le peuple vénézuélien soutenu par Bogota et Madrid, il reçoit une nouvelle défaite diplomatique, avec laquelle son précieux leadership international va sombrer.

 

C'est pourquoi les représentants du néolibéralisme, les apatrides, ceux qui abandonnent leurs problèmes nationaux en jetant leurs concitoyens à la dérive pour se consacrer à attaquer le Venezuela, ce qui les faisait délirer en proposant l'option guerrière contre une nation frère, mais cela n'a été que du marketing politique, une médiatisation bien loin des réalités.

 

La stratégie impérialiste contre le peuple a échoué dans tout le pays, parce que la Force armée bolivarienne reste unie autour de la Constitution du pays et pour l'instant, rien n'indique que ce bastion de la stabilité politique nationale va s'effondrer, l'aide humanitaire tant vantée a disparu. Selon les organismes d'experts neutres et impartiaux qui accompagnent la fourniture de ce type d'aide, les contributions envoyées par les Etats-unis ne répondent même pas aux exigences minimales pour être considérées comme aide humanitaire selon les normes du HCR, du Comité international de la Croix Rouge, du Croissant Rouge et le Manual Esfera.

 

Mais au-delà de l'échec du Pentagone, le plus grave a été pour les présidents flagorneurs qui se promènent au Pentagone, car Ivan Duque lui-même doit aujourd'hui se sentir frustré de ne pas avoir pu accomplir sa mission d'attaquer le Venezuela comme il s'y est engagé, mais il n'a pu répondre aux besoins de son peuple ; au lieu de demander une aide pour pacifier son pays, il cherche une aide pour déclarer la guerre au Venezuela.


Les victoires ne seront plus les leurs comme ils l'avaient prophétisé, parce que le multilatéralisme et la diplomatie de paix les ont fait reculer, les amoureux de la vérité qui défendent les principes du droit international et les postulats de l'ONU sont plus nombreux, en nombre et en puissance militaire.


Le Venezuela a démontré qu'il n'est pas seul dans sa lutte pour la défense nationale et fondamentalement pour la défense du droit international, le respect de la souveraineté et de l'autodétermination, parce que sous ce slogan, il a réussi à faire échouer au Conseil de sécurité de l'ONU les aspirations de l'intervention américaine. Il a fait obstacle dans toute résolution interventionniste qui a été tenté d'approuver et il a montré aux autres organisations qu'il est aidé par la raison, la légalité et non par l'invasion, dominante et internationale.


Si la Chine, la Russie, l'Iran et la Turquie sont avec nous, alors ceux qui tentent d'attaquer ce pays d'Amérique du Sud devraient y réfléchir très attentivement, ce ne sont pas des moments de mesures unilatérales, car le multilatéralisme avance et bat les Etats-Unis, qui ont finalement recours aux campagnes de mensonge sur les réseaux sociaux et les mouvements militaires pour toucher la population en vue de les faire réagir contre le gouvernement légitime du Venezuela.

 

Traduction Bernard Tornare

 

Source en espagnol

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page