Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Doutes élémentaires

par Bernard Tornare 5 Juillet 2020, 19:09

Illustration : Christopher Dornan-Photo - Lightspring/Shutterstock

Illustration : Christopher Dornan-Photo - Lightspring/Shutterstock

Par Carolina Vásquez Araya

 

Au cours de ces mois, même la dissimulation a été perdue dans les pièges du jeu politique.

 

Les gouvernements latino-américains ont fait tomber leurs masques et font preuve d'un cynisme ouvert, d'une cupidité excessive et d'un désir évident de tromper le peuple. Personne n'est épargné ; ils sont en pleine concurrence et cachent à la communauté internationale - extra-continentale - les résultats de la catastrophe sociale, économique et sanitaire causée par des décennies de pillage, de privatisation fallacieuse et d'exploitation de la classe ouvrière. Cette pandémie a laissé le squelette du système en vue et il est déjà impossible de dissimuler les intentions qui se cachent derrière les mesures supposées pour faire face à la crise. Le plus triste est de voir comment certains protagonistes, connus pour leur réputation irréprochable, tombent dans ces jeux de jonglage politique et finissent par soutenir les dirigeants les plus corrompus.

 

Nos sociétés ont été réduites au silence par le fantôme de la contagion qui, bien que réel, a fini par devenir un parapet derrière lequel se commettent toutes sortes de crimes. Il est possible d'imaginer la joie des dirigeants lorsqu'ils voient comment les gens vivent dans le silence et la peur, sans avoir à lever le petit doigt. Ou, pour plus de clarté, sans avoir à déplacer leurs sbires de choc. Aujourd'hui, ils s'amusent à voir comment les citoyens les plus courageux déversent leur frustration sur les réseaux sociaux, ce qui est en fin de compte une libération inoffensive pour leurs projets de domination des structures de l'État, qui de toute façon sont déjà cooptés depuis un certain temps.

 

Cependant, un peuple soumis et silencieux ne peut plus, et ne doit pas, faire partie de ce jeu, étant donné que leurs vies et celles de leurs familles sont mises en jeu et que, s'ils ne réagissent pas aux abus de leurs gouvernements, ils feront partie du processus de destruction de cette démocratie qui, pendant des décennies, leur a coûté du sang et des pertes humaines. Le processus de transformation de nos pays en dictatures des années 70 est déjà en cours et les protestations tièdes et inefficaces des réseaux n'auront pas le moindre effet. Il est donc impératif de commencer à exiger des éclaircissements sur certains doutes élémentaires afin de dresser la carte actuelle et d'obtenir des précisions sur, au moins, les mesures de lutte contre la pandémie.

 

Parmi les doutes élémentaires qui assaillent la population et auxquels les autorités ne répondent pas, les dirigeants sont obligés de répondre sur leurs plans pour contrôler la pandémie ; la population a le droit de connaître les détails spécifiques de l'exécution des grands budgets alloués à cet effet ; les responsables des commissions spécifiques chargées de la lutte contre la pandémie sont tenus d'expliquer pourquoi les décès n'incluent pas les personnes infectées par le Covid qui sont mortes chez elles ; il est également impératif de rendre transparent le montant du budget qu'ils ont alloué pour couvrir les régions les plus éloignées des capitales, où les infrastructures sanitaires sont pratiquement inexistantes.

 

D'autre part, ils ont l'obligation d'expliquer au public comment ils tentent d'arrêter la contagion lorsque les secteurs économiques continuent à faire pression pour une ouverture aussi inopportune que dangereuse, lorsque les entités de la société civile ont déjà démontré l'augmentation du risque malgré les mesures actuelles, et lorsque le manque de pertinence des règles imposées aux secteurs les plus touchés est de plus en plus évident. La population a le droit de savoir et les autorités ont l'obligation absolue et incontestable de rendre des comptes. La participation virtuelle peut être un soutien, mais le véritable levier est de démontrer avec force que la vie humaine n'est pas spéculative.

 

LES GOUVERNEMENTS DOIVENT EXPLIQUER CE QUE LES GENS VEULENT SAVOIR.

 

Traduction Bernard Tornare

 

Source

 

Cette traduction peut être librement reproduite. Merci de respecter son intégrité et d'en mentionner  l'auteur, le traducteur et le blog Hugo Chavez.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page