Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour Hugo Chavez, la lutte continue

par Bernard Tornare 21 Décembre 2010, 13:21

Depuis chez nous, il est facile de critiquer le Venezuela. Bien que la croissance se maintienne, l'inflation y est élevée. Cette dernière a été causée par les propriétaires d'entreprises, les importateurs, les exportateurs, la grande distribution et les producteurs. L'élite économique cherche visiblement à renverser l'administration d'Hugo Chavez. Elle spécule afin de faire augmenter les prix des biens de consommation courante afin de provoquer la panique et ainsi démoraliser la population. Pourtant, malgré ce sabotage permanent, l'économie a quand même connu une croissance assez importante en comparaison d'autres nations de la région.

Des changements énormes sont en train de se faire à tous les niveaux de la société et tout le monde est impliqué. C'est pourquoi, il n'y a jamais eu de couvre-feu national, aucun état d'urgence, aucun assassinat, aucune disparition, aucune persécution, aucun prisonnier politique ni aucune autre forme de répression sous le règne d'Hugo Chavez. Et tout ça en dépit du coup d'Etat, des sabotages économiques, des interventions électorales, des tentatives d'assassinats et d'autres formes de déstabilisation par lesquelles on a tenté de de renverser son gouvernement au cours de ces dix dernières années. Nous assistons bien là à une révolution participative.

Les Etats-Unis continuent de financer les actions et campagnes de l'opposition avec plus de 50 millions de dollars durant les sept dernières années ou en soutenant les complots pour renverser ou tuer le Président Chavez. Jusqu'ici ils ont échoués, mais ils continueront. Le Venezuela est sur le chemin d'une révolution irrévocable. Le peuple s'est réveillé qu'on le veuille ou non. Il s'agit maintenant pour Hugo Chavez d'empêcher les forces corrompues de l'intérieur de détruire ce modèle révolutionnaire qui se construit.

Que cette lutte continue, car elle va commencer à prendre forme aussi en Europe ces prochaines années. 

Haut de page