Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Méfions-nous...

par Bernard Tornare 27 Août 2012, 14:23

Méfions-nous de certains mouvements qui instrumentalisent Hugo Chavez pour des objectifs qui lui sont totalement étranger. Ils tentent de démontrer, de façon masquée, qu’il existe une extrême droite qui serait antisystème, anti-impérialiste et anticolonialiste. Mieux, qu’elle serait la seule voie praticable de nos jours.

Bien sûr, l'Histoire nous montre que les révolutions réussies se font toujours à une échelle nationale comme à Cuba ou au Venezuela. Ces deux nations ne sont pas des pays impérialistes. Au contraire, ils doivent, en permanence, faire front à l'impérialisme le plus puissant de la planète, celui des Etats-Unis.

On comprend alors que la défense de la patrie socialiste prend alors une très grande importance. Et ceci n'est nullement une négation de l'internationalisme. Par exemple, en créant l’Alliance bolivarienne pour les Amériques (ALBA), ces deux pays ont démontrés qu'ils se démarquaient du nationalisme-repli sur soi qui caractérise les extrêmes-droites qui citent, parfois, Hugo Chavez comme exemple. Le nationalisme populaire bolivarien n'a absolument rien à voir avec les "nationalismes", toujours réactionnaires, des pays développés.

Certains veulent même nous faire croire que que l'on peut concilier les deux. Ne rêvons pas, l'eau et l'huile ne sont pas compatibles.

Soyons prudents à ne pas confondre les genres

Bernard Tornare

Regardez ci-dessous l'article de Jean-Luc Crucifix.

Le patriotisme au Venezuela n'a rien à voir avec le nationalisme réactionnaire des pays développés

Le patriotisme au Venezuela n'a rien à voir avec le nationalisme réactionnaire des pays développés

Haut de page