Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Libye. Et si la proposition d'Hugo Chavez était la solution?

par Bernard Tornare 25 Mars 2011, 12:21

Suivie par de nombreux pays d'Amérique latine ainsi que par l'Organisation de l'Unité Africaine la proposition de médiation d' Hugo Chavez pour sortir la Libye de sa tragique situation a donc été refusée. Pour sa part, le président de l'Uruguay a qualifié de "lamentable" l'attaque des forces de la coalition contre la Libye:  " Le remède est pire que le mal ", a-t-il déclaré, et " sauver des vies à coups de bombes est un contresens inexplicable. C'est à en pleurer ". Pourtant, ces dirigeants latinos sont des gens au pouvoir avec d'importantes responsabilités. Car pour eux leur grand problème c'est l'ingérence des Etats-Unis. Moins ces derniers pourront faire ce qu'ils veulent partout dans le monde, mieux ça vaudra pour tous ces pays qui tentent de s'émanciper de leur tutelle et pour le monde entier.

Mais qu'est-ce donc cet "ingérence humanitaire" auquel nous assistons en Libye? C'est une idéologie qui vise à légitimer l'immixtion militaire au nom de de la démocratie et des droits de l'homme. La motivation est toujours la même: une population est victime d'un dictateur, donc il faut agir. Pourtant, il n'y a pas de preuve que Kadhafi massacre la population dans le simple but de la massacrer. Il s'agit plutôt d'une insurrection armée et n'importe quel gouvernement reprimerait ce type d'insurrection.

Il y a évidemment, dans ce genre de conflit, des dommages collatéraux et des morts parmi les civils. Si les Etats-Unis savent comment éviter de tels dommages ils pourraient peut-être l'expliquer aux Israéliens et l'appliquer en Irak et en Afghanistan?

Il aurait fallu essayer une solution pacifique comme le proposait Hugo Chavez avec les pays membres de l'ALBA (Alliance Bolivarienne pour les peuples de notre Amérique). Peut-être cela n'aurait pas fonctionné, mais là on assiste à une volonté manifeste de rejeter cette autre façon de règler ce conflit. Pour s'assurer le contrôle de la région et protéger Tel-Aviv, les occidentaux veulent se débarasser des gouvernements déjà hostiles à Israël et à l'Occident. Les trois principaux sont l'Iran, la Syrie et la Libye. Comme cette dernière est la plus faible, on l'attaque. N'oublions pas que quand on utilise des armes, quelle qu'en soit la manière de proceder,on appelle ça une guerre.

L'Occident doit se résigner: le monde arabe ne lui appartient pas. Si on respecte leur souveraineté, ces régions pourront se développer comme l'Asie l'a fait et l'Amérique du sud le fera bientôt. L'ingérence est vraiment un échec pour tout le monde.

Les guerres ont toujours des conséquences calamiteuses. La meilleure alternative reste la coopération entre pays. A travers le commerce les choses peuvent évoluer, sans guerre. Même "humanitaire". En participant à cette intervention militaire en Libye les pays européens font le jeu des Etats-Unis. Pour le plus grand malheur des pays arabes.

Hugo Chavez a fait une sage proposition. On ne l'a pas suivi. Dommage.

Haut de page