Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hugo Chavez, ses fréquentations diaboliques!

par Bernard Tornare 20 Août 2010, 17:18

Les médias occidentaux utilisent toujours cette méthode qui consiste à diaboliser Hugo Chavez et sa politique. Depuis quelques temps on accuse le Président de s'afficher avec des " dirigeants qui ont en commun d'opprimer leur peuple". Est cité naturellement son "modèle" cubain Fidel Castro, mais aussi le président iranien Ahmoud Ahmadinejad. Ces derniers temps il s'est fait un nouvel ami en la personne du colonel Libyen Mouammar Khadafi.

Le Venezuela entretien bel et bien des relations avec Cuba, l'Iran et la Libye, comme de nombreux autres pays dans le monde, d'ailleurs. N'oublions pas que Caracas et La Havanne ont créé l'ALBA (Alternative Bolivarienne pour les Amériques) en 2005. Ce partenariat apporte une aide très importante au Venezuela comme par exemple dans le domaine de la santé. Dans le cadre d'un échange contre du pétrole, Cuba a envoyé des milliers de médecins dans les bidonvilles et dans les endroits les plus reculés du pays, ce qui a permis de sauver la vie de centaines de milliers de vénézuéliens modestes. Les pouvoirs néo-libéraux qui ont précédé Hugo Chavez les ont toujours abandonnés.

Les relations avec l'Iran sont également très bonnes. On peut penser ce que l'on veut de ce pays et de son gouvernement, mais n'oublions pas qu'ils ont créé ensemble l'OPEP et que leur relation est tout simplement logique. Les échanges commerciaux avec ce pays apportent au Venezuela un transfert technologique primordial dans les domaines de l'industrie agro-alimentaire et pharmaceutique.

N'oublions pas que Hugo Chavez ne limite pas les relations de son pays à Cuba, l'Iran et la Libye. Les relations politiques et commerciales sont très bonnes avec la plupart des pays latino-américains. Le Brésil et l'Argentine sont aussi de très proches alliés du Venezuela. De plus ces dernières années, les échanges se sont multipliés avec la Chine, la Russie, le Japon, l'Inde, le Portugal et l'Espagne.

Entre autres, par ses relations commerciales et politiques internationales, Hugo Chavez construit chaque jour cette alternative qui fait tant peur aux puissants et à leurs valets médiatiques: le socialisme du 21ème siècle. 

Haut de page