Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hugo Chavez, la victoire se profile

par Bernard Tornare 24 Septembre 2010, 17:54

Une bonne nouvelle du Venezuela. Selon plusieurs sondages fiables, le parti d'Hugo Chavez devrait remporter les élections législatives du 26 septembre avec plus de 54% des voix.

C'est avec l' alliance du PCV (Parti communiste du Venezuela) que le parti du président Hugo Chavez le PSUV (Parti Socialiste Unifié du Venezuela) obtient cette excellente prévision. Lors des élections législatives de 2005 le PCV avait obtenu 3%des voix et 8 parlementaires. C'est un parti très structuré et bien organisés dans les grands centres industriels du pays. Bien qu'il ait toujours refusé de se dissoudre dans le PSUV, Hugo Chavez considère le PCV comme un allié sûr.

Pour s'opposer à la Révolution bolivarienne, il y a une coalition de seize partis de droite ouvertement soutenue par les Etats-Unis. Leur ingérence au Venezuela a récemment été dévoilée dans une série de documents qui démontre que l'Agence américaine pour le Développement avait versé à l'opposition une somme de 50 millions de dollars à titre de participation. Pour la petite histoire, rappelons que le PSUV avait demandé à ses partisans d'offrir un jour de leur salaire pour financer la campagne électorale. On se rend compte, ici encore, des rapports de force...

De plus, ces derniers jours, une campagne de désinformation internationale a été lancée dans le but de présenter les élections au Venezuela peu crédibles. Cette campagne est coordonnée par l'organisation Human Rights Fundation (HRF), qui en 2008 a joué un rôle essentiel dans une tentative de coup d'Etat contre le président bolivien Evo Morales.

L'opposition, dont la campagne n'a pas été liée, en général, à la population et a été centrée sur les médias appartenant à l'oligarchie s'obstine à proclamer une victoire anticipée afin de déstabiliser le peuple vénézuélien. Contrairement au PSUV qui s'est engagé d'accepter le verdict des urnes, l'opposition a refusé de le faire et fait ainsi dépendre sa conduite selon le cours des évènements.

En attendant les résultats où le peuple vénézuelien se prononcera par un OUI en faveur du système le plus juste et le plus humain que ce pays ait jamais connu, la couleur rouge, symbole des Bolivariens continue de déferler dans les rues et les villes du Venezuela.

Haut de page