Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hugo Chavez et l'Iran

par Bernard Tornare 22 Octobre 2010, 12:32

Le Venezuela s'est solidement rapproché de Téhéran ces dernières années, apportant son soutien au programme nucléaire iranien pacifique. N'oublions pas que l'Iran et le Venezuela sont deux membres influents de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) dont Téhéran va prendre la présidence en 2011. La visite d'Hugo Chavez, ces derniers jours, visait à renforcer la coopération des deux pays dans le domaine du pétrole, du gaz et des industries pétrochimiques.

Hugo Chavez a affirmé, avec fermeté, que tout effort visant à entraver le progrès de l'Iran et du Venezuela échouerait. Il a dénoncé l'impérialisme des Etats-Unis, affirmant qu'il était destiné au "cimetière".

"Nous sommes uni et déterminés pour mettre un terme à l'ordre injuste actuel qui domine le monde pour le remplacer par un nouvel ordre basé sur la justice" a déclaré le président Ahmadinejad et Hugo Chavez de dénoncer l'impérialisme américain et de prôner un nouvel ordre mondial.

C'est une nécessité de concevoir un nouvel ordre mondial équilibré, sur lequel aucun pays ne pourrait avoir d'ascendant, et ainsi  de le manipuler à son avantage. Les présidents Chavez et Ahmadinejad ont parfaitement compris que ce monde est obligé de composer avec...tout le monde. Tant que l'Occident dominait, pas de problème! Mais maintenant que ces anciennes colonies s'émancipent et se développent économiquement, elle souhaitent aussi à leur tour commercer. Là est la difficulté, car leur développement entraîne une forte demande en ressources, qui elles, ne sont pas limitées.

D'où l'utilité de détruire le système capitaliste, en le remplaçant par un autre. Pourquoi pas, par exemple, imaginer une communauté mondiale dont les représentants seraient des élus du peuple, où chaque pays aurait un membre. On pourrait ainsi stopper toutes prétentions de domination. Actuellement, il s'agit d'élus élus par des élus.

Par la force des choses, le monde va changer. Des gouvernements autrefois dépendant s'y sont attelés, au grand dam des dominants actuels. Ces derniers étant en plein déclin, ils en seront d'autant plus dangereux.

Haut de page