Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En attendant le 7 octobre, un hommage au peuple vénézuélien

par Bernard Tornare 2 Octobre 2012, 18:50

Après quatorze ans d’exercice du pouvoir, Hugo Chavez se présente pour un troizième mandat consécutif. La plupart des sondages le donnent une fois encore gagnant le 7 octo­bre, date de l’élection, avec 12 à 18 points d’avance sur son concurrent.

La défaite d'Hugo Chavez est donc im­probable. Malgré tous ses efforts, le candidat de l’opposition plafonne loin derrière le "Comandante" dans presque tous les sondages. En prônant la démocratie horizontale et le socialisme du XXIe siècle, Hugo Chavez a su créer un parti tout-puissant, le PSUV, une pépinière de presque six millions de militants sur les 28 millions d’habitants que compte le pays. Le 7 octobre, il n’aura plus qu’à en cueillir les fruits.

Mais le climat est tendu, la possibilité de fraudes électorales, avancée par l'opposition, font maintenant peser sur le pays la menace d’une guerre civile. Le ministre des Affaires étrangères brésilien, Antonio Patriota, a pourtant affirmé le 16 sep­tembre que le processus sera « crédible et transparent », en rappelant que le nouveau système de vote automatisé sera supervisé par de nombreux observateurs internationaux.

Rendez-vous donc, le 7 octobre, où là, les vénézuéliens décideront de leur avenir. Bruno Rodriguez ministre cubain des affaires étrangères a déclaré lundi à l'ONU que les prochaines élections au Venezuela seront déterminantes pour le destin commun de l'Amérique latine et des Caraïbes, Tout en exprimant la solidarité de l' île avec le président Hugo Chavez et le peuple bolivarien.

Voici en hommage au peuple vénézuélien, ce magnifique poème écrit par Jean-Paul Legrand Maire-adjoint de Creil (France), amoureux, lui aussi, de la Patrie de Bolivar.

Bernard Tornare

Peuple du Venezuela

Je veux te dire mon amour,

J'ignorais qui tu étais

J'ignorais ton histoire et ton combat

Peuple du Venezuela

L'empire veut briser la révolution

Que tu as courageusement engagée

Mais nous sommes dans le monde des millions

A combattre la bête immonde et enragée

Celle qui sème les guerres et la haine

Celle qui tue, qui viole et qui enchaîne

Nos frères, peuples opprimés.

Peuple du Venezuela

Digne fils de Bolivar

Ils mentent pour te salir

Pour éteindre tout espoir

Ils s'accrochent à leur pouvoir

Pressentant leur fin venir

Leur monde repose sur du papier glacé

Sur l'illusion de leur éternité

Un billet vert peut tout acheter

Mais jamais, peuple frère, jamais ta dignité

La révolution danse, chante, aime et travaille

Heureuse de t'avoir épousé

Elle t'a donné un fils, peuple de Bolivar

Un fils, surtout pas un père

Un fils, un métis fier

De cette belle union

Entre le peuple et la Révolution

Peuple du Venezuela

Je veux te dire mon amour,

Je sais qui tu es désormais

Tu peux être fier et pour toujours

De ton histoire, de ton combat

Peuple du Venezuela

Bernard Tornare

En attendant le 7 octobre, un hommage au peuple vénézuélien

Haut de page