Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cuba, un ami fort et fidèle.

par Bernard Tornare 25 Juin 2010, 18:16

Il y a cinq ans, Hugo Chavez et Fidel Castro, créaient l'ALBA (Alliance Bolivarienne pour les Amériques) qui se veut un bloc politique et économique anti-libéral, dans le but de libérer l'Amérique latine des "griffes de l'impérialisme yankee" comme vient de le dire Hugo Chavez. Depuis, 6 autres pays ont rejoint l'ALBA. Les liens entre Cuba et le Venezuela ne cessent de se resserrer. Depuis 2003 le commerce bilatéral a été multiplié par 7 et l'échange pétrole contre médecins ne cesse de s'étoffer. Il y a 42 000 professionnels cubains au Venezuela, surtout de la santé.

Un jour, en 1959, le peuple cubain s'est levé, légitimement, pour abattre une tyrannie soumise aux Etats-Unis. Voila pourquoi aujourd'hui, le peuple cubain continue de résister pour que vive sa révolution. Cuba à fait face et doit faire face, encore aujourd'hui, aux pire calomnies et mensonges de la part des Etats-Unis et des communautés internationales. On peut se demander pourquoi Washington s'oppose à Cuba, alors que ce dernier ne représente aucune menace pour leur sécurité nationale? "Parce que c'est un avant-poste de la tyrannie" affirmait alors Condoleezza Rice, secrétaire d'Etat des Etats-Unis. Cette affirmation est un comble venant de la part d'une représentante d'un pays qui compte près de 40 millions de personnes vivant au-dessous du seuil de pauvreté!

La véritable raison est l'exemple donné par Cuba pour tout ceux, dans le monde, qui ont désespérément besoin de santé et d'éducation. Et maintenant Hugo Chavez, avec l'aide de Cuba, est en train de mettre cet exemple en pratique dans son pays. Si Cuba est calomniée, diabolisée, menacée, c'est parce que Cuba est admirée, indépendante et libre.

Saviez-vous que les chercheurs de l'Institut Finlay de la Havane, ont produit le premier et seul vaccin au monde contre la méningite B, exporté dans de nombreux pays (parfois gratuitement), le premier vaccin d'un pays du Sud à être prescrit aux Etats-Unis? Les autorités états-uniennes ont fini par en accepter l'importation après s'y être opposée pendant deux ans. Entre-temps 500 personnes sont mortes de la méningite B aux Etats-Unis. On peut multiplier les exemples: traitement du cancer, du cholestérol, vaccin contre l'hépatite, médecine tropicale, soins des maladies mentales, etc. Non, les médias occidentaux préfèrent diffuser le faux-bruit qu'à Cuba, les porteurs du virus HIV sont emprisonnés dans des sidatoriums...alors qu'ils reçoivent les soins thérapeutiques les plus poussés, gratuits et en milieu ouvert. C'est ça Cuba! C'est ça que les médias veulent passer sous silence! Mais enfin dira-t-on: les pharmacies y sont presque vide et les médicaments s'achètent en dollars dans des hôpitaux pour étrangers...On ne peut nier que Cuba manque de beaucoup de choses, de médicaments entre autres. La cause majeure de ces manques, c'est le blocus imposé à Cuba. C'est comme si vous et toute votre famille étaient interdite de magasin...mais là, c'est tout un peuple.

Ce blocus est un acte de guerre non déclarée des Etats-Unis contre Cuba, qui vise depuis 1962 à porter atteinte à l'intégrité physique et morale de tout un peuple. Ce blocus, illégitime et immoral, s'attaque aux systèmes publics de santé et d'éducation. C'est un crime contre l'humanité!

Cuba dispose d'atouts face à ces dangers, le premier et le plus précieux, étant sans doute un peuple et un gouvernement révolutionnaire, conscients, conséquents et courageux, qui résistent.

Hugo Chavez avec Fidel Castro, dans la lignée de José Marti et de Simon Bolivar, préparent le socialisme du 21ème siècle qui va bouleverser toute l'Amérique latine.

Fidel Castro l'a dit: "Même les morts ne peuvent reposer en paix dans un pays opprimé".

 Cuba, un ami fort et fidèle.

Haut de page